Cahier Tendances #4 du Welcome City Lab

Le Cahier Tendances #4 est sorti cet automne avec notre contribution, tant sur la définition des tendances, que sur les choix des contributeurs et l’accompagnement éditorial à la mise en forme. Une fierté renouvelée et un grand plaisir à travailler sur l’identification et la mise en perspectives des cinq tendances du cahier 2019.

Ces cinq tendances s’entrecroisent avec les préoccupations des acteurs cités, mais aussi avec les marchés. Elles ont une portée clairement internationales au regard des échanges que nous avons les uns et les autres avec les communautés touristiques.

Accessibilité

La question de l’accessibilité est d’importance. Comment assurer la bonne portée de la chaîne de valeurs touristiques sans assurer le premier et le dernier km dans un univers touristique de plus en plus interrogé par ses impacts ? Comment tendre vers une mobilité fluide pour le plus grand nombre ? Et si les solutions de réalité virtuelle conduisait à proposer des voyages d’un autre type, modifiant en cela la relation au temps, aux déplacements et aux lieux ?

Ethique des données

L’éthique des données a été abordée par des regards croisés d’une extrême richesse. L’Intelligence Artificielle, la biométrie, les données, les besoins et pratiques des entreprises ont été passées au crible de questionnements éthiques. Comment faire sans usurper la confiance des citoyens, comment ne pas se retrouver en retrait des immenses labos qui aux Etats-Unis ou en Chine par exemple disposent de moyens considérables, recours à des conceptions juridiques bien différentes des nôtres ? L’éthique peut-elle partagée entre machines et humains, tendons-nous vers une dictature des données et du profilage conduisant à des consommateurs calculés ? Tous ces sujets sont abordés avec des regards juridiques, philosophiques, technologiques et tout simplement de citoyens acteurs et conscients de leurs responsabilités. Luc Julia nous conduit à réfléchir au small data.

Hébergements

En matière d’hébergement, l’un des piliers du tourisme, l’hôtellerie s’est engagé dans une révolution de ces offres et de ses relations avec les consommateurs. De l’ultra connexion, conduisant parfois à la robotisation, des hôteliers visent désormais à concevoir de la smart hôtellerie garantissant des établissements et des pratiques facilitant les occasions de déconnexion digitale. L’ouverture relationnelle et vers la nature participent d’un mouvement qui nourrit l’évolution des hébergements touristiques. On lira avec attention les propos éclairés des représentants d’Okko Hôtels, d’Huttopia ou par exemple de Citizen M.

Tourisme d’aventures

L’aventure est au coin de la rue révèlent les acteurs de Staycation qui propose des mini-séjours locaux urbains. Elle peut être bien plus loin aussi, avec des acteurs qui tendent vers le dépassement de soi, de mise à l’épreuve du corps et du mental lors d’événements et séjours sportifs. Le tourisme d’aventure suppose de la conviction et de l’engagement, les auteurs qui prennent la parole n’en manquent pas et révèlent une vraie tendance de fond. Plus le monde se raccourcit, plus les aventures organisées prennent en intensité, les voyageurs s’engageant dans des quêtes transformationnelles.

Responsabilité

Il y a du voyage dans le tourisme et inversement, il y a aussi de la responsabilité dans l’un et dans l’autre. C’est ce qui ressort de la dernière tendance révélée dans ce cahier. Le citoyen remplacerait le consommateur. Actions individuelles et collectives se répandent au regard des enjeux climatiques. Des engagements solidaires et durables interrogent l’écosystème touristique qui s’adapte et anticipe également.

 

 

 

 

François Perroy

François PerroyFrançois Perroy dirige Emotio Tourisme SAS depuis sa création en 2007. Il est aussi Directeur Général d'Agitateurs de Destinations Numériques. Cofondateur et contributeur du blog etourisme.info, il est également auteur et directeur scientifique d'ouvrages chez Territorial.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *